Ouvrez la boîte ! avec Alexandre Lestienne
Mardi 31 janvier, à 18h00, à la salle de Toeufles – Tout public à partir de 6 ans

Alexandre a accompagné la classe de cycle 3 de l’école de Toeufles vers la prise de parole afin que naissent les récits et s’épanouissent les imaginaires. Créer, c’est bien. Partager, c’est mieux ! Alors, pour que la boucle soit bouclée, assistés par Alexandre, les enfants raconteront leurs histoires. Et puis, ce sera au tour d’Alexandre : Au pays des Dieux Grecs.

Au commencement, était la Terre. De leurs amours naquirent les Dieux, mus par le désir de créer à leur tour. Malgré eux, leurs créations échappent à leur désir de contrôle. Qu’adviendra-t-il alors du Ciel et de la Terre ? Comment l’homme devint homme et la femme son avenir.

Cocktail ! avec Angélique Guillot et Thomas Dupont
Mercredi 1er février, à 10h30, bibliothèque de Saucourt – Tout public à partir de 6 ans

Les voix d’Angélique et de Thomas se mêlent en un breuvage pétillant aux multiples saveurs.

Des histoires pour rêver, des chansons pour s’amuser, voilà de quoi commencer, une folle matinée !

Quand loup a faim, avec Marceline Putnaï
Mercredi 1er février, à 18h00, à la salle des fêtes de Cahon – Gouy –
Tout public à partir de 5 ans

Le loup n’est pas un grand méchant ! Info ou intox ! On nous aurait menti depuis si longtemps ? Non, mais non voyons, le loup n’est pas un grand méchant. C’est quand même pas de sa faute s’il a des grandes dents. Il faut bien qu’il s’en serve de temps en temps… Toutes ces histoires où il est toujours le méchant, le loup aimerait que vous arrêtiez d’y croire. Lui, il n’aime que la liberté, galoper sur l’herbe fraîche et hurler à la lune. Bon, et un petit lapin de temps en temps aussi … hein… (ben oui, quand même !).

Cavités, avec Amandine Orban de Xivry
Vendredi 3 février, à 20h30, à la salle des fêtes de Béhen –
Tout public à partir de 11 ans

« Cavités », c’est un parcours onirique et sauvage, des percées mythologiques à travers grotte et forêts, une invitation à s’enfoncer. On y entre par la bouche, le ventre ou la vulve. Et puis à un moment, il n’y a plus rien, c’est le désert, le néant. Dans ce rien quelque chose alors toujours arrive : une tempête, un rire superbe, des papillons. Dans le rien, il y a quelque chose d’autre. C’est lumineux et c’est obscur en même temps, puis ça ne se dit pas encore avec des mots… Et peu à peu, on se souvient qu’on est né de la nuit, que tout est né de la nuit, et qu’on a dans le corps des cavités profondes et vastes … Récits librement inspirés de la mythologie grecque.

Silencieuse jusqu’au dégel, avec Amandine Orban de Xivry
Samedi 4 février, à 15h00, à la salle Marcel Monchaux de Chepy –
Tout public à partir de 6 ans

Silencieuse-jusqu’au-dégel, c’est comme ça qu’on l’appelait. En vérité, l’hiver on ne l’entendait pas ! Le guérisseur, celui avec ses gros sourcils faits de corbeaux, avait regardé dans sa bouche pour voir si quelque chose avait gelé en-dedans : sa langue peut-être ?! Ou ses amygdales ? Il l’avait mise tout près du poêle pour qu’elle dégèle. Mais rien ! Silence de glace ! Jusqu’au jour où l’hiver qui était en train de mourir a poussé un cri terrible…

Entrée libre | Tout public
Du mardi 31 janvier au samedi 4 Février
Territoire du Vimeu

Festival de contes | Avec la participation des conteuses du Foyer
Rural du Vimeu Vert pour les interventions en milieu scolaire

 

Articles similaires

X