La maison de santé pluriprofessionnelle 

plan_msp

Les travaux de la MSP ont débuté mi-avril 2017.
Retour sur les motivations qui ont poussé les élus à concrétiser ce projet.

Après plus de 6 ans de réflexion et d’études, la Maison de santé Pluriprofessionnelle (MSP) du Vimeu va enfin voir le jour.

Cette infrastructure vise notamment à favoriser l’installation de nouveaux professionnels de santé sur le territoire, améliorer leurs conditions de travail et garantir un accès aux soins de qualité pour la population du Vimeu.

Eviter une carence de professionnels d'ici quelques années

En effet, bien que le Vimeu ne soit pas encore dans une situation catastrophique en terme d’offre de soins, la situation devient préoccupante. Plusieurs médecins généralistes feront valoir leur droit à la retraite d’ici quelques années et les remplaçants ne se bousculent pas pour reprendre le flambeau.
En outre, certaines spécialités sont sous-représentées, voire absentes du territoire.

Permettre aux praticiens de se concentrer sur leur coeur de métier

C’est face à ce constat que les élus de l’ex CCVI ont engagé dès 2010 les discussions avec les professionnels de santé du secteur afin de déterminer un plan d’action. Un état des lieux a ainsi été dressé par un bureau d’étude spécialisé, le cabinet “Ac Santis”.

Premier constat : les infrastructures actuelles sont plutôt anciennes et ne correspondent plus ni aux normes ni aux attentes des patients et professionnels.

Deuxième constat : la mise en commun des moyens, tant humains que matériels, semble une priorité pour les praticiens afin que ces derniers puissent se concentrer sur leur coeur de métier et alléger leur tâche, notamment en terme de gestion administrative.

Début des travaux en avril 2017, livraison prévue pour 2018

Fort de cela et devant l’engagement d’un grand nombre de professionnels du secteur à s’inscrire dans la démarche, le bureau d’études a préconisé la création d’une infrastructure pluriprofessionnelle.

Les élus de la CCVI ont validé ces orientations en 2015 et ont retenu un site sur la commune de Woincourt propriété de la Com de Com’ pour implanter le bâtiment. Situé en bordure de la RD925 (Abbeville/Le Tréport) ce terrain est facile d’accès et dispose d’une position assez centrale au sein du territoire. Les travaux de construction ont démarré courant avril et devraient durer 18 mois.

Un budget important pour une problématique majeure

La plupart des zones rurales sont touchées par la désertification médicale.

La MSP semble être aujourd’hui l’un des rares outils au service des collectivités pour favoriser le maintien d’une offre de soins de qualité sur leur territoire.

Mais cet outil nécessite de lourds investissements. 4 millions d’euros seront nécessaires à la réalisation des travaux. Un million d’euros sont espérés en subvention.

1536 m² et 24 professionnels attendus

À ce jour 13 professionnels ont déjà acté leur venue au sein de l’infrastructure. Parmi eux des médecins généralistes, des kinés, infirmières, sage-femme, un dentiste et un laboratoire d’analyse. Nous espérons que le début des travaux créera un nouvel appel d’air auprès des potentiels candidats à l’installation, d’autant que les conditions de travail seront particulièrement agréables, dans un cadre naturel et aéré.

Il est à noter que la CCV restera propriétaire des murs et gérera l’entretien des bâtiments. La Com de Com’ assurera également la gestion du personnel administratif ce qui permettra aux professionnels de se concentrer sur leur métier.

En contrepartie, ces derniers s’acquitteront d’un loyer ce qui favorisera l’amortissement de l’investissement.

Actualités


Evolution de la construction - juillet 2018
Evolution de la construction (février - mai 2018)
Pose de la première poutre
Evolution de la construction (janvier 2018)
Evolution de la construction (octobre 2017)
X